• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

Sciences humaines et sociales

Master parcours Développement social et genre : justice, écologie, santé, travail (FI-FC)

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Institut d'études du développement de la Sorbonne (IEDES)

Présentation

Développement social et genre : justice, écologie, santé, travail

Ce parcours de Master 2 relève de la mention nationale de master "Etudes du développement", validée dans la carte nationale des masters simplifiée par le Ministère de l’enseignement supérieur en juillet 2014, formation unique en France offrant la possibilité de se former spécifiquement sur les métiers de la solidarité internationale d’une manière pluridisciplinaire, critique et appliquée. La mention "Études du développement" identifie les formations niveau master et doctorats appartenant à la famille des Development studies ouvertes au niveau européen et regroupées au sein de l’European Association of Development research and training Institute (EADI).

Détenteur et détentrice d’un Master 1 en sciences politiques, sociologie, anthropologie, droit, géographie, ou métiers du social ou du secteur médical, vous êtes étudiant ou étudiante en formation initiale ou continue, ou professionnel.le déjà en poste, désireux.se de vous former à une approche réflexive et raisonnée du développement et de l’humanitaire au prisme du genre, ce parcours est peut-être pour vous ! Il comporte un tronc commun d’enseignement et deux orientations au choix : « gestion et cycle des projets » OU « métiers de la recherche ».

Le développement social renvoie à la question du changement social. Il désigne la dimension sociale du développement économique et embrasse les questions d’inégalités de genre, classe, race, génération, caste, sexualités, religion, ainsi que les problématiques environnementales. Il désigne également l’action sociale face à la pauvreté, dans les principaux domaines de la vie : santé, travail, éducation /formation, et aujourd’hui écologie, au sens large du terme.

Dans l’argumentaire des politiques publiques, les expressions « développement social » et « développement durable » reviennent régulièrement au point de sembler galvaudées. Mais que recouvrent-elles réellement, au-delà de la redondance qu’elles semblent exprimer ? Peut-il y avoir un développement (local, urbain, environnemental) qui ne soit pas « social » ? Autrement dit, existe-t-il un développement qui ne vise pas à faire société ou ne concerne pas la communauté humaine dans son ensemble et, au-delà, toutes les formes de vie sociale – y compris inter-espèces – et les relations entre environnement et sociétés humaines ? En outre, au cœur de la problématique du développement social, se trouvent posées les questions d’économie sociale et solidaire, de responsabilité sociale des entreprises, de travail social, d’empowerment et de participation qui offrent aujourd’hui des débouchés professionnels dans des secteurs variés (agences de développement, associations, collectivités territoriales, secteur étatique, etc.).

Plus spécifiquement, le parcours vise à mettre en perspective comparative (historique, géographique, Sud et Nord, Sud et Sud) les différents programmes et politiques de protection sociale. Il entend montrer les liens à l’œuvre, notamment d’un point de vue anthropologique, entre santé et écologie, travail et emploi, à s’interroger sur les politiques éducatives, sanitaires et de travail ainsi que sur leurs enjeux et leurs limites. Une place importante y est faite au genre. Ce dernier est compris comme processus social de différenciation et de hiérarchisation, donc d’inégalités au sens large (de genre, de classe, de race, de caste, de génération, de religion, etc.). Il se définit aussi comme un outil d’analyse conceptuelle de tous les phénomènes sociaux. Enfin, le genre renvoie aux dynamiques entre masculin, féminin et « non-binaire », dans un continuum régulièrement questionné aujourd’hui : la question des masculinités, de la place des hommes, en tant que groupe distinct socialement construit, y sera abordée au même titre que celles des femmes, de leur place en tant que cible privilégiée de certaines politiques sociales (comme les programmes de transferts monétaires conditionnels dit CCTP ou encore les programmes dits de « santé reproductive »). 

Enfin, un des fondements de ce parcours est de montrer que la question du développement et des mutations sociales, dans un contexte de mondialisation accélérée, concerne aussi bien le Nord que le Sud, l’échelle globale comme l’échelle locale, notamment autour des trois thématiques que sont le travail et l’emploi, les questions éducatives et de formation et, enfin, la santé.

Ces trois thématiques correspondent d’ailleurs à plusieurs des objectifs de développement durable (ODD) de l’Organisation des Nations-Unies adoptés en 2015. A cet égard, les diplômés de ce parcours se destinent aussi bien à travailler en France qu’à l’étranger. Les compétences acquises dans le cadre de ce diplôme seront autant mobilisables dans le cadre de postes dédiés à ces questions que dans le cadre de postes qui font  appel à ces enjeux de manière transversale : dans le milieu associatif, les ONG, dans l’aide au développement privée ou publique, les collectivités territoriales, les ministères, l’action sociale au sens large.

Lire plus

Objectifs

L’enseignement théorique et la formation pratique sont étroitement articulés, en accentuant progressivement la dimension professionnalisante de la pédagogie, notamment au troisième semestre, tandis que le 4ème semestre comporte un stage obligatoire de 3 à 6 mois. Les questions de méthode et les études de cas, se situent aussi bien en Afrique, en Amérique latine, en Asie qu’en Europe.

Le master est conçu pour vous apprendre, à terme, à diriger des projets de développement dans un environnement social complexe. Outre les techniques de gestion de projet classiques, cela nécessite de décoder tout particulièrement les jeux d'acteurs et les interrelations (culturelles, sociales, genrées, intergénérationnelles, ethniques, etc.). Il vous apportera les outils qui ajouteront à vos compétences une valeur immédiate, par exemple : les méthodes d'analyse terrain et de feedbacks, d'identification des groupes d'acteurs, de leurs intérêts et de leurs interactions (bénéficiaires, parties prenantes, équipe projet, commanditaires). Il vous initiera aux écueils fréquents dans le champ social du développement et aux possibilités de les surmonter.

Lire plus

Les + de la formation

Le master s’adresse donc à vous, étudiant.es et professionnel.les qui entendez renouveler le regard sur le monde qui nous entoure, afin de penser les sociétés à venir riches d’autres modèles et d’autres positionnements, non seulement théoriques mais pratiques, dont vous serez les acteurs et actrices demain!

Lire plus

Organisation

Contrôle des connaissances

Le contrôle des connaissances du parcours reprend les modalités communes à tous les parcours de la mention « Etudes du développement ».

L’assiduité aux enseignements est obligatoire. L’assiduité et la participation sont prises en compte dans l’évaluation en contrôle continu.Les modalités de contrôle de connaissance sont précisées dans la maquette et au début de chaque semestre par l’enseignant (examen écrit en temps limité, exposé oral, dossier), dans le respect des règlements approuvés par le CEVU et le CA de l’Université de Paris 1.

Lire plus

Membres de l’équipe pédagogique

Responsable pédagogique du parcours :
(tania.angeloff @ univ-paris1.fr)
Opens window for sending emailTania Angeloff (tania.angeloff @ univ-paris1.fr), Professeure en sociologie

ATTENTION ! Pour toute information administrative sur les candidatures et l’inscription (calendrier, échéances, modalités), merci de vous reporter au site ou de contacter: Opens window for sending emailKarine Demandre (scoliedes @ univ-paris1.fr), Responsable scolarité

> Contact

iedes@univ-paris1.fr
(iedes @ univ-paris1.fr)
Campus du Jardin d'agronomie tropicale de Paris

45 bis av. de la Belle Gabrielle
94736 Nogent-sur-Marne Cedex

Lire plus

Programme

Principaux cours et séminaires du tronc commun (UE1)

  • « Genre et développement »
  • « Travail et écoféminisme »
  • « Genre, droit et justice »
  • « Enjeux et réalités des migrations »
  • « Pédagogies coloniales dans les Suds »
  • « Écologie, anthropologie, santé »
  • « Villes inclusives et mobilités »
  • « Microéconomie de la famille dans les Suds »
  • « Sociologie des métiers de l’aide et de l’expertise »

Le Master se divise ensuite en 2 unités d’enseignement (UE) distinctes AU CHOIX. L’une, intitulée « Gestion des projets sociaux », est destinée à former des professionnel.les très vite opérationnel.les. Elle forme les étudiant.es au diagnostic, réponses à projets, identification, cycle de projets, suivi et évaluation. Un stage de 3 à 6 mois permet l’évaluation de l’année de Master nécessaire pour valider la totalité de la formation.

L’autre UE, dénommée « Méthodologie de la recherche », vise à former les étudiant.es à la recherche pour celles et ceux qui se destinent ensuite à la réalisation d’une thèse de doctorat de troisième cycle : en sociologie, socio-anthropologie, sciences politiques ou géographie. Une recherche de 6 mois accompagnée de la réalisation d’un mémoire de recherche de niveau M2 permet l’évaluation de l’année de Master nécessaire pour valider la totalité de la formation.

NB : Toute candidature nécessite, en plus des pièces obligatoires à fournir et d’un CV, une lettre personnalisée de présentation et motivation d’une à deux pages, avec si possible une description du ou des projets professionnels.

Pour la candidature au parcours « recherche », un projet de recherche est attendu, en plus de la lettre de motivation personnalisée. Le projet de recherche constitue un élément essentiel de la sélection. Les candidat.es doivent démontrer leur capacité à adopter une approche de recherche : contextualisation d’une question, mise en problématique, capacité de rendre compte d’une bibliographie, identification d’un terrain ou corpus, etc. Pour rappel, le projet est un document de 2/3 pages, interligne simple, hors bibliographie, détaillant le projet de recherche.

[Règlement de contrôle des connaissances - RCC, accessible ici]

[Arrêtés de composition des jurys accessibles ici]

Lire plus

Sélectionnez un programme

Master 1 Crises : interventions d'urgence et actions de développement

  • Au choix : 1 à 1 parmi 3

    • UE1 Mise en perspective du développement

      10 crédits
      • Analyse quantitative : inférence, causalité, rationalités

        1 crédits21h
      • Economie du développement

        2,5 crédits24h
      • Histoire du développement

        20h
      • Mesure du développement

        2,5 crédits22h
      • TD de l'UE 1

        2 crédits12h
    • UE2 Analyse soci-économique du développement

      10 crédits
      • Choix de 3 matières

        • Au choix : 4 à 4 parmi 7

          • Anthropologie du développement

            2,5 crédits24h
          • Macroéconomie du développement

            2,5 crédits24h
          • Microéconomie du développement

            2,5 crédits24h
          • Mondialisation du développement

            2,5 crédits20h
          • Sociologie du développement

            24h
          • Sociologie politique

            2,5 crédits24h
          • TD de l'UE2

            2,5 crédits16h
    • UE3 Espaces et Populations

      10 crédits
      • Démographie

        2 crédits18h
      • Environnement & développement

        18h
      • Géographie du développement

        18h
      • Géopolitique du développement

        18h
      • TD de langue et validation de la maîtrise LV

        2 crédits
  • Au choix : 1 à 1 parmi 3

    • UE1 Aide au développement: politiques et acteurs

      8 crédits
      • Acteurs et institutions de l'aide

        3 crédits20h
      • Conférences; pratiques sociales & pro du développement

        2 crédits20h
      • Négociations internationales

        3 crédits20h
    • UE2 Crise(s) & développement

      12 crédits
      • Choix de matière

        • Au choix : 1 à 1 parmi 2

          • Initiation à la recherche

            18h
          • Option libre

            2 crédits18h
      • Crise urgence développement (séminaire central)

        5 crédits24h
      • Droit international humanitaire

        3 crédits18h
      • Géopolitique des crises

        2 crédits15h
    • UE3 Facteurs de crise et sorties de crise

      10 crédits
      • Crises et vulnérabilités alimentaires

        2 crédits15h
      • Enjeux éducatif en contexte de crises et post crises

        1 crédits18h
      • Identité et conflits

        2 crédits18h
      • Justice, réconciliation, mémoire

        2 crédits21h
      • Les armées dans les nouveaux conflits

        15h
      • Mafia, drogue, corruption

        2 crédits15h

Master 1 Développement local : acteurs, mobilisations et territoires

  • Au choix : 1 à 1 parmi 3

    • UE1 Mise en perspective du développement

      10 crédits
      • Analyse quantitative : inférence, causalité, rationalités

        1 crédits21h
      • Economie du développement

        2,5 crédits24h
      • Histoire du développement

        20h
      • Mesure du développement

        2,5 crédits22h
      • TD de l'UE 1

        2 crédits12h
    • UE2 Analyse soci-économique du développement

      10 crédits
      • Choix de 3 matières

        • Au choix : 4 à 4 parmi 7

          • Anthropologie du développement

            2,5 crédits24h
          • Macroéconomie du développement

            2,5 crédits24h
          • Microéconomie du développement

            2,5 crédits24h
          • Mondialisation du développement

            2,5 crédits20h
          • Sociologie du développement

            24h
          • Sociologie politique

            2,5 crédits24h
          • TD de l'UE2

            2,5 crédits16h
    • UE3 Espaces et Populations

      10 crédits
      • Démographie

        2 crédits18h
      • Environnement & développement

        18h
      • Géographie du développement

        18h
      • Géopolitique du développement

        18h
      • TD de langue et validation de la maîtrise LV

        2 crédits
  • Au choix : 1 à 1 parmi 3

    • UE1 Aide au développement: politiques et acteurs

      8 crédits
      • Acteurs et institutions de l'aide

        3 crédits20h
      • Conférences; pratiques sociales & pro du développement

        2 crédits20h
      • Négociations internationales

        3 crédits20h
    • UE2 Conflictualités locales

      12 crédits
      • Développement local/ Séminaire central

        2 crédits21h
      • Informalité

        2 crédits15h
      • Pauvreté, inégalités

        24h
      • Tensions foncières

        27h
      • Urbanisation durable et villes du Sud

        3 crédits24h
    • UE3 Acteurs du développement local

      10 crédits
      • Acteurs économiques: le cas des industries extractives

        18h
      • Acteurs pluriels de la société civile

        2 crédits21h
      • Choix de matière

        • Au choix : 1 à 1 parmi 2

          • Initiation à la recherche

            18h
          • Option libre

            2 crédits18h
      • Décentralisation et action internationale

        2 crédits18h
      • Outils de médiation et d'intelligence collective

        2 crédits18h

Master 2 indifférencié Développement social et genre : justice, écologie, santé, travail (FI-FC)

  • Facultatif

    • Au choix : 1 à 1 parmi 3

      • Choix UE3 Obligatoire ou Optionnelle

        • Au choix : 1 à 1 parmi 2

          • UE 3 : Gestion des projets sociaux

            12 crédits
            • Choix 1 matière

              • Au choix : 1 à 1 parmi 4

                • Division sexuelle du travail en milieu rural

                  2 crédits18h
                • Economie sociale et solidaire

                  2 crédits24h
                • Méthodologie de l'observation sociale dans le champ du dév.

                  2 crédits18h
                • Option libre

                  2 crédits24h
            • Gestion de projet I : Identification, diagnostic et réponse

              4 crédits27h
            • Gestion de projet II : Cycle de projet, suivi et évaluation

              4 crédits27h
            • Sociologie des métiers de l'aide et de l'expertise

              24h
          • UE 3 : Méthodologie de la recherche

            12 crédits
            • Ateliers de recherche

              3 crédits30h
            • Choix 1 matière

              • Au choix : 1 à 1 parmi 4

                • Construire la critique du développement

                  3 crédits24h
                • Crises alimentaires africaines : objet, dimensions et analys

                  24h
                • Méthodologie socio-anthropologique de l'enquête de terrain

                  3 crédits24h
                • Sociologie des politiques publiques : le développemt durable

                  24h
            • Méthodologie de la recherche

              3 crédits24h
            • Recherche quantitative

              3 crédits15h
      • UE 1 : Théories et terrains

        10 crédits
        • Genre, droit et justice

          24h
        • Genre et développement

          1 crédits15h
        • Genre et développement. Histoire, concepts et pratiques.

          27h
        • Pédagogies postcoloniales dans les Suds

          1 crédits12h
        • Travail et écoféminisme

          2 crédits24h
      • UE 2 : Mobilités, santé, écologie

        8 crédits
        • Ecologie, anthropologie, santé

          3 crédits30h
        • Microéconomie de la famille des les Suds

          1 crédits21h
        • Réalités et enjeux de la migration

          2 crédits18h
        • Villes inclusives et mobilités

          21h
    • Facultatif

      • Au choix : 1 à 1 parmi 1

        • UE 1 : Expérience en milieu professionnel

          30 crédits
          • Expérience en milieu professionnel

            30 crédits

      Admission

      Modalités d'inscription

      Le recrutement en M2 accueillera les étudiants issus de M1 « Etudes du développement » ayant satisfait aux évaluations, mais aussi des étudiants extérieurs titulaires d’un master ou diplôme jugé équivalent, français et étrangers, sur la base d’un dossier conforme aux règles générales de l’IEDES.

      L’attention des candidats à l’entrée directe en seconde année est attirée sur le fait que plus de la moitié des 20 étudiants de deuxième année ont suivi la première année de la même spécialité. Le nombre de ces « entrées directes » est donc réduit.Les procédures de validation des acquis s’effectueront selon les termes réglementaires.

      Lire plus

      Public cible

      Le “ profil du diplômé du parcours” sera donc celui d’un.e acteur/actrice professionnel.le, ayant acquis une expertise dans un domaine (éducation dans les PED, programmes d’insertion professionnelle et d’apprentissage des jeunes dans le cadre des initiatives de lutte contre le travail des enfants, micro-projets de santé en milieu urbain ou rural, programmes d’appui aux petites entreprises et à l’artisanat......), ayant suivi une formation pluridisciplinaire en sciences sociales. Le/la candidat.e sera particulièrement attentif au problème de l’adéquation entre, d'une part,les objectifs poursuivis par les politiques de développement mises en œuvre sur le terrain par les experts et, d'autre part, la possibilité pour les populations locales de s’approprier les opérations de développement de façon durable.

      Lire plus

      Et après

      Insertion professionnelle

      Le parcours est, comme tous les masters dorénavant en France, indifférencié ; il forme donc aux métiers du secteur du développement, mais aussi aux divers métiers de la recherche et de l’enseignement en France et à l’étranger.

      Pour cela, il offre avec les deux autre parcours SHS de l’IEDES, la possibilité de choisir une UE 3 à dominante recherche (UE R) plutôt que celle portant sur l’évaluation de projets. L’UER a spécifiquement pour objectif d’approfondir les cadres théoriques et méthodologiques des sciences humaines et sociales. Cette UE R vise à donner aux étudiant-e-s qui le décident, les bases nécessaires afin de poursuivre en thèse, en France ou à l’étranger.En France, l’inscription en parcours doctoral nécessite une inscription institutionnelle dans une Ecole doctorale avec un directeur-trice de thèse titulaire d’une Habilitation à Diriger des Recherches doctorales (HDR). A cette fin, le-la canditat-e doit soumettre en fin de parcours M2, un mémoire de recherche doctorale d’une centaine de pages réalisé sous l’encadrement d’un.e enseignant.e-chercheur.e ou d’un.e chercheur.e.L’UE R prépare à la conception et rédaction de ce mémoire à partir de 1/ en M2S3 d’un ensemble de cours théorique liés à la pratique de la recherche ; et de 2/ en M2S4 d’un terrain scientifique africains, latino-américains, asiatiques, ou européens sur différentes thématiques en cohérence avec chacun des 3 parcours.

      Lire plus
      • Ajouter à la sélection

        Vous avez formations et cours sauvegardés

      • S'inscrire