• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

Droit, Economie, Gestion

Master parcours Développement agricole et politiques économiques (FI/FC))

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    Institut d'études du développement de la Sorbonne (IEDES)

  • Langue(s) d'enseignement

    Français

Présentation

En 2008 déjà, les émeutes de la faim et les crises alimentaires au Sahel et dans d’autres zones ou pays en développement avaient remis en exergue - au regard des bailleurs de fonds, des institutions internationales et des gouvernements notamment - l’importance de politiques publiques davantage orientées vers le soutien d’une agriculture (majoritairement familiale) plus durable, pour assurer la souveraineté et la sécurité alimentaires, gages de stabilité pour les pays et de bien-être pour les populations. Le début de l’année 2020 marqué par la crise sanitaire du Covid-19 et la crise économique majeure qui suivra sans aucun doute cette pandémie mondiale remettent une nouvelle fois l’agriculture, nos modes d’alimentation et notre rapport au monde du vivant au cœur des enjeux du 21ème siècle. Pour répondre également aux enjeux du réchauffement climatique que nul ne peut désormais nier et atteindre les Objectifs de Développement Durable, la nécessité d’un développement agricole durable et solidaire apparaît aujourd’hui comme une évidence.

L’ensemble des enseignements du parcours « Développement agricole et politiques économiques » et l’expérience en milieu professionnel sont conçus afin d’apporter des connaissances approfondies sur les enjeux agro-environnementaux contemporains, les méthodes de diagnostic des situations agro-économiques et pour situer les politiques agricoles, dans les pays développés ou en développement, dans le contexte des relations internationales afin d’appréhender les contraintes que font peser les forces économiques sur le processus de développement agricole.

L'économie mondiale met en concurrence des agricultures inégalement développées et différenciées. La compréhension des inégalités suppose une bonne connaissance des origines et des transformations de l'agriculture des différentes parties du monde. L’analyse des contraintes et des enjeux auxquels doivent faire face les exploitations agricoles aux différents niveaux - local, national et international - , permettent de saisir les différentes facettes du processus de développement agricole.

Aussi, la formation à la théorie et aux méthodes propres au domaine agricole s’accompagne d’une formation aux fondamentaux des principales disciplines des sciences sociales du développement. Ces fondamentaux sont pris en charge par les enseignements du tronc commun de la Mention « Études du développement» mais le parcours les complète par un enseignement plus approfondi des problématiques agro-environnementales (cf. Maquette des enseignements dans les tableaux ci- dessous) pour comprendre les transformations en cours dans l’agriculture contemporaine et formuler un diagnostic sur les politiques et les projets agricoles.

[en savoir plus]

Lire plus

Objectifs

L’objectif principal est de préparer des professionnels capables d'intervenir dans l'étude de l'agriculture, de ses problèmes et de leur solution dans une région ou un pays au sein d’organismes sectoriels, locaux, nationaux. La formation vise également à fournir aux étudiant.e.s les moyens d’analyser les grandes problématiques de développement agricole international.

Il s’agit donc

- d’introduire les notions théoriques et les outils méthodologiques de base pour comprendre le fonctionnement des marchés agricoles mondiaux, les problèmes de développement agricole tels qu'ils se posent au niveau des unités de production d'une région agricole,

- de montrer en quoi les réformes des politiques agricoles et les négociations commerciales multilatérales conditionnent concrètement le développement de l’agriculture dans diverses parties du monde.

- d’étudier et illustrer les différents systèmes agraires grâce à la lecture et à la discussion de travaux d’origine pluridisciplinaire et d’études de cas ;

- d’appréhender les tensions sur l’accès aux ressources (foncières, alimentaires etc.) qui sont sources de conflits et/ou de crises.

La discipline dominante de ce parcours est l’économie, avec un ancrage fort sur les autres disciplines de Sciences Humaines et Sociales.

Lire plus

Savoir faire et compétences

Le parcours « développement agricole » vise à former des professionnel.le.s de terrain – chargé.e.s d’études, agroéconomistes, cadres généralistes, gestionnaires, coordinateurs.trices, évaluateurs.trices, consultant.e.s – destiné.e.s à travailler dans les ONG de développement, dans les bureaux d’études et dans le cadre de la coopération décentralisée mais aussi dans les institutions nationales, européennes ou internationales.

Les diplômé.e.s du parcours ont vocation à intégrer :

- des chambres professionnelles, des administrations dédiées à l'agriculture et au monde rural(nationales, territoriales ou locales), des instituts techniques agricoles-des agences et services de coopération internationale (par ex. AFD, MAE)
-des agences et services de l’environnement et du développement durable-des organisations non gouvernementales (ONG), nationales ou internationales chargées d’actions de développement intégré en milieu rural, de lobbying (par ex. GRET, IRAM,OXFAM, AGTER, VSF-CICDA, Agir-Ici, FARM)
-des organisations européennes ou internationales (ex. EUROPAID, FAO, PAM, CGIAR)
-des bureaux d’études, entreprises privés et cabinets d’experts intervenant sur des programmes de développement économique en milieu rural ou sur des interventions sectorielles (services et aides aux agriculteurs, promotion des PME de commerce équitable, mise en place de coopératives, modernisation du secteur agricole, adduction d’eau, etc.)
-des réseaux (par ex. Inter-réseaux, réseaux des AMAP)

Lire plus

Dimension internationale

Au niveau international, l'IEDES a de nombreux accords internationaux de coopération universitaire avec des pays d'Afrique, d'Amérique latine, d'Amérique du Nord et de l'Europe, et porte la Chaire UNESCO Défis partagés du développement : savoir, comprendre, agir. Membre de l'EADI (Association européenne de recherche et de formation sur le Développement), il participe (aussi) à de nombreux réseaux scientifiques sur les questions du développement. L'IEDES est localisé sur le campus du Jardin d'agronomie tropicale de Paris, aux côtés d'organismes de recherche (CIRAD, CIRED, INRA, CEDIMES) et professionnels (GRET, AVSF) reconnus sur les questions de développement durable.

Lire plus

Organisation

Stages

Stage

Obligatoire

Durée du stage

3 à 6 mois

Stage à l'étranger

Facultatif

Durée du stage à l'étranger

3 à 6 mois

Une expérience en milieu professionnel obligatoire de 3 à 6 mois (3 mois minimum) est intégrée dans la formation pour un total de 30 crédits.

Étape centrale de la formation, cette expérience doit préparer l’étudiant.e à s’insérer dans le milieu professionnel. La définition du projet de l’étudiant.e, la recherche, la réalisation du stage (ou toute autre forme de contrat de travail, de volontariat) et la rédaction du rapport sont étroitement définis en fonction des besoins des organismes intervenants sur le terrain. La recherche de la structure d’accueil pour cette expérience professionnelle est effectuée par l’étudiant.e. La personne chargée des Relations avec les entreprises et de l’insertion professionnelle (Reip) de l’IEDES aide l’étudiant.e dans la formulation de son projet professionnel (rédaction de CV et de lettre de motivation,mise à disposition d’une base de données sur les organismes susceptibles d’accueillir des stagiaires). Cette expérience professionnelle peut être effectuée en France ou à l’étranger à partir du mois de février, pour une durée maximale de 6 mois.

Une convention de stage devra être signée entre l'IEDES et l'organisme d'accueil, selon les règles communes de l’Université de Paris I.

Lire plus

Membres de l’équipe pédagogique

Responsable du parcours :

Charlotte Guénard (charlotte.guenard @ univ-paris1.fr), maître de conférences en sociologie et directrice de l'Institut d'études du développement de la Sorbonne (IEDES)

Contact :

Pour toute information liée à l'inscription en Master à l'IEDES :  (iedes @ univ-paris1.fr)iedes @ univ-paris1.fr

Campus du Jardin d'agronomie tropicale de Paris

45 bis av. de la Belle Gabrielle
94736 Nogent-sur-Marne Cedex

Lire plus

Programme

Semestre 1 :
ce semestre est commun à tous les parcours du Master mention « Études du développement » de l’IEDES. Il vise à l’acquisition de « fondamentaux » nécessaires à l’étude et à l’action dans le domaine du développement. Ce premier semestre commun à tous les parcours de Master de l’IEDES favorise également la consolidation d’une culture générale scientifique, voire de mise à niveau. Dans l’UE 2 (Analyse socio-économique du développement), l’étudiant.e personnalise son parcours par le choix de 10 crédits ECTS parmi les cours proposés ; seul le cours de micro-économie du développement est obligatoire dans le parcours « développement agricole » pour cette UE, les autres étant au choix de l’étudiant.e. Si deux cours de Sciences Humaines et Sociales sont choisis dans cette UE 2, le TD est obligatoire.

Semestre 2 :
A la fin du premier semestre de tronc commun, les étudiant.e.s qui en font la demande motivée, sur la base des enseignements suivis en semestre 1 et de leurs projets professionnels, peuvent être orientés vers ce parcours.Durant le deuxième semestre, les étudiant.e.s suivent des enseignements de tronc commun (UE n°1) et des enseignements du parcours « développement agricole » du Master.

Semestre 3:
Selon les mêmes dispositions d’orientation qu’à la fin du premier semestre, les étudiant.e.s qui poursuivent dans ce parcours de Master entrent en semestre 3 du parcours pour suivre 3 UE pour un total de 30 crédits. La personnalisation du parcours de l’étudiant.e s’opère au moyen d’une option libre, suivie à l’IEDES ou hors IEDES. Des cours optionnels peuvent être proposés prioritairement aux étudiant.e.s et intégrés dans leur planning.

Semestre 4:
Une expérience en milieu professionnel obligatoire de 3 à 6 mois (3 mois minimum) est intégrée dans la formation pour un total de 30 crédits. Étape centrale de la formation, cette expérience doit préparer l’étudiant.e à s’insérer dans le milieu professionnel. La définition du projet de l’étudiant.e, la recherche, la réalisation du stage (ou toute autre forme de contrat de travail, de volontariat) et la rédaction du rapport sont étroitement définis en fonction des besoins des organismes intervenants sur le terrain. La recherche de la structure d’accueil pour cette expérience professionnelle est effectuée par l’étudiant.e. La personne chargée des Relations avec les entreprises et de l’insertion professionnelle (Reip) de l’IEDES aide l’étudiant.e dans la formulation de son projet professionnel (rédaction de CV et de lettre de motivation,mise à disposition d’une base de données sur les organismes susceptibles d’accueillir des stagiaires). Cette expérience professionnelle peut être effectuée en France ou à l’étranger à partir du mois de février, pour une durée maximale de 6 mois. Une convention de stage devra être signée entre l'IEDES et l'organisme d'accueil, selon les règles communes de l’Université de Paris I.

Lire plus

Sélectionnez un programme

Master 1 Développement agricole et politiques économiques

  • Au choix : 1 à 1 parmi 3

    • UE1 Mise en perspective du développement

      10 crédits
      • Analyse quantitative : inférence, causalité, rationalités

        1 crédits21h
      • Economie du développement

        2,5 crédits24h
      • Histoire du développement

        20h
      • Mesure du développement

        2,5 crédits22h
      • TD de l'UE 1

        2 crédits12h
    • UE2 Analyse soci-économique du développement

      10 crédits
      • Choix de 3 matières

        • Au choix : 4 à 4 parmi 7

          • Anthropologie du développement

            2,5 crédits24h
          • Macroéconomie du développement

            2,5 crédits24h
          • Microéconomie du développement

            2,5 crédits24h
          • Mondialisation du développement

            2,5 crédits20h
          • Sociologie du développement

            24h
          • Sociologie politique

            2,5 crédits24h
          • TD de l'UE2

            2,5 crédits16h
    • UE3 Espaces et Populations

      10 crédits
      • Démographie

        2 crédits18h
      • Environnement & développement

        18h
      • Géographie du développement

        18h
      • Géopolitique du développement

        18h
      • TD de langue et validation de la maîtrise LV

        2 crédits
  • Au choix : 1 à 1 parmi 3

    • UE1 Aide au développement: politiques et acteurs

      8 crédits
      • Acteurs et institutions de l'aide

        3 crédits20h
      • Conférences; pratiques sociales & pro du développement

        2 crédits20h
      • Négociations internationales

        3 crédits20h
    • UE2 Sociétés & agricultures dans la mondialisation

      11 crédits
      • Agriculture et relations internationales

        24h
      • Economie des ressources naturelles & développement durable

        24h
      • Intro au droit de l'Union européenne, mention agriculture

        2 crédits18h
      • Séminaire central : Caractérisat° & enjeux syst. agro-écolo

        3 crédits24h
    • UE3 Acteurs, gouvernance & stratégies agro-économiques

      11 crédits
      • Choix de matière

        • Au choix : 1 à 1 parmi 2

          • Acteurs économiques: le cas des industries extractives

            18h
          • Initiation à la recherche

            18h
      • Economie des ménages & des exploitations agricoles

        18h
      • Les Communs et le developpement

        18h
      • Tensions foncières

        27h

Master 2 Indifférencié Développement agricole et politiques économiques (FI/FC))

  • Facultatif

    • Au choix : 1 à 1 parmi 3

      • UE 1 : Politiques agricoles et institutions

        10 crédits
        • Anticiper et baliser l'avenir ; l'usage des prospectives

          2,5 crédits21h
        • Choix de 1 matière

          • Au choix : 1 à 1 parmi 2

            • Conférences extérieures

              2 crédits24h
            • Option libre

              2 crédits24h
        • Institutions & politiques de dévelopmt agri. dans les Suds

          21h
        • Politiques agricoles

          3 crédits30h
      • UE 2 : Séminaires centraux : ressources, alimentation et agr

        10 crédits
        • Choix de 1 matière

          • Au choix : 1 à 1 parmi 4

            • Crises alimentaires africaines : objet, dimensions et analys

              24h
            • Etudes rurales

              24h
            • Ressources naturelles : malédiction et conflits

              24h
            • Sociologie des politiques publiques : le développemt durable

              24h
        • Dynamique des systèmes agraires

          30h
        • Gestion durable et équitable des produits agr-forestiers

          2,5 crédits18h
        • Modélisation de données (agriculture, climat, etc)

          2,5 crédits27h
      • UE 3 : Outils d'analyse des environnements agricoles

        10 crédits
        • Agronomie

          2 crédits24h
        • Projet de développement : cycle de projet et évaluation

          21h
        • Projet de développement : suivi financier (ET)

          2 crédits18h
        • Systèmes d'information géographique

          2 crédits18h
        • Zootechnie

          2 crédits24h
    • Facultatif

      • Au choix : 1 à 1 parmi 1

        • UE 1 : Expérience en milieu professionnel

          30 crédits
          • Expérience en milieu professionnel

            30 crédits

      Admission

      Conditions d'accès

      Le parcours « développement agricole » accueille un effectif d’environ 24 étudiant.e.s, français.e.s ou étrangers.ères, par promotion.

      Elle s’adresse à trois types d’étudiant.e.s :
      - celles et ceux qui ont un cursus universitaire classique, notamment en sciences sociales (économie,géographie, démographie, histoire, sociologie, anthropologie et AES), de préférence déjà orienté vers l’étude des pays en développement ;
      - celles et ceux qui relèvent d’autres disciplines (sciences politiques, philosophie, lettres, droit) et les ingénieur.e.s (agronomes ou d’autres spécialités) et présentent un dossier prouvant leur intérêt pour la question du développement (mémoire, stage, choix d es matières, engagement associatif, bénévolat,séjours significatifs dans un pays du sud, apprentissage d’une langue vernaculaire).
      - celles et ceux qui ont déjà une expérience professionnelle avérée dans le champ du développement et qui souhaitent acquérir ou réactiver des outils analytiques, conceptuels et méthodologiques qui leur permettront de progresser dans leur métier.

      La validation d’acquis professionnels est possible selon les modalités en vigueur. Le/la candidat.e devra faire la preuve que ces acquis professionnels sont liés aux thèmes développés dans le parcours.

      La sélection pour l’entrée en Master 1ère ou 2ème année se fait sur dossier. Le/la responsable du parcours peut le cas échéant convoquer des étudiant.e.s pour un entretien s’il le juge nécessaire.

      Lire plus

      Modalités d'inscription

      Les dossiers de candidatures sont remplissables en ligne via eCandidat sur notre site à compter du mois d'avril pour les candidats français et européens.

      Dossier de candidature dématérialisé

      • Lettre de motivation montrant en particulier la place du parcours demandé dans le cursus universitaire du candidat et son inscription dans le projet professionnel ou de recherche du candidat.
      • CV détaillé faisant notamment état d'expériences liées au pays en développement, (stages, expériences professionnelles dans le cadre associatif ou autre), de travaux universitaires dans le domaine des pays en développement,
      • Pièce d’identité,
      • Scan du relevé de notes du baccalauréat,
      • Scan du relevé de notes de Licence 1,
      • Scan du relevé de notes de Licence 2,
      • Scan du relevé de notes de Licence 3,
      • Scan du relevé de notes de Master 1 (pour les candidatures au M2),

      Pour les résultats de l’année en cours, fournir dès que possible, notes et copie du diplôme ou attestation sur l’honneur indiquant que le diplôme est en voie d’acquisition. Le ou la candidate s’engage à les remettre à la scolarité dès obtention,

      • Diplômes étrangers (si applicable) traduits par un traducteur assermenté (une traduction par vos soins peut suffire dans un 1er temps),
      • Lettres de recommandation (facultatives, à la discrétion du candidat),
      • Attestations des stages effectués,
      • Certificat de niveau de langue française (pour les candidats originaires de pays non francophones: niveau B2 minimal mais C1 recommandé) ou expérience d'enseignement en français,
      • Dossier complémentaire à télécharger,
      • Formulaire de choix de parcours,
      • Pour les étudiants candidatant en M2 SHS > Dominante recherche, un document de 2/3 pages, interligne ligne simple, hors bibliographie, détaillant leur projet de recherche.

      Il n'y a pas d'audition, et c'est donc bien sur dossier que le jury d'admission se prononce, et ce courant juin. Réponse est alors adressée aux candidat-e-s.

      Vous ne pouvez postuler que pour 2 parcours du Master mention Etudes du développement à l’IEDES (mais le nombre de candidatures au sein de Paris 1 n’est pas limité). Un dossier par parcours demandé doit alors être constitué.

      Lire plus

      Public cible

      Le Master Etudes du développement de l'IEDES et ses 5 parcours (3 SHS et 2 économie gestion) est donc ouvert à tout titulaire français ou étranger :

      - d'un diplôme de niveau L3 (ou équivalent) pour une entrée en M1 :

      La formation est conçue sur deux ans : lorsque vous postulez en M1, vous faites deux choix ordonnés de parcours vers lesquels vous souhaitez vous orienter à partir du M1S2, sachant qu’à l'issue du M1S1 commun à tous les étudiants, vous pouvez toujours, selon vos notes mais aussi selon l'évolution de votre projet professionnel, demander une réorientation.

      - d’un diplôme de niveau M1 (ou équivalent) pour une entrée directe en M2.

      La formation étant conçue sur deux ans, la sélection (sur dossier, pas d'entretiens) à l'entrée du M1 (1 sur 10) est plus ouverte qu'en M2 (1 sur 20) dite "directe" car les M1 passent quasiment tous en M2 dans le parcours commencé en M1S2.

      Lire plus

      Pré-requis nécessaires

      D'une durée de deux ans, les parcours du Master ont un tronc commun pluridisciplinaire, dispensé pour l'essentiel au premier semestre du M1, qui fournit une base indispensable à la compréhension du monde en développement. A l'issue du M1, les étudiants sont de plein droit admis à s'inscrire en M2. Des entrées directes en M2 sont également possibles pour des candidats ayant un acquis de connaissances et des diplômes jugés suffisants dans les parcours de leur choix.

      Le parcours Développement agricole politiques économiques du Master Etudes du développement de l'IEDES est donc ouvert à tout titulaire français ou étranger :

      - d'un diplôme de niveau L3 (ou équivalent) pour une entrée en M1 :

      La formation est conçue sur deux ans : lorsque vous postulez en M1, vous faites deux choix ordonnés de parcours vers lesquels vous souhaitez vous orienter à partir du M1S2, sachant qu’à l'issue du M1S1 commun à tous les étudiants, vous pouvez toujours, selon vos notes mais aussi selon l'évolution de votre projet professionnel, demander une réorientation.

      - d’un diplôme de niveau M1 (ou équivalent) pour une entrée directe en M2.

      La formation étant conçue sur deux ans, la sélection (sur dossier, pas d'entretiens) à l'entrée du M1 (1 sur 10) est plus ouverte qu'en M2 (1 sur 20) dite "directe" car les M1 passent quasiment tous en M2 dans le parcours commencé en M1S2.

      Lire plus

      Pré-requis recommandés

      De manière générale, les profils qui seront retenus devront faire état d'un intérêt concret pour le domaine de développement et de la solidarité internationale (exposés, mémoires) ainsi que :

      - une composante significative en sciences économiques et sociales au sens large (sociologie, économie, géographie, anthropologie, démographie, sciences politiques ...),

      - une approche des thématiques liés aux questions du développement de manière même générale (cours, options, exposés, mémoires).

      Lire plus

      Et après

      Insertion professionnelle

      Le parcours « développement agricole » vise à former des professionnel.le.s de terrain – chargé.e.s d’études, agroéconomistes, cadres généralistes, gestionnaires, coordinateurs.trices, évaluateurs.trices, consultant.e.s – destiné.e.s à travailler dans les ONG de développement, dans les bureaux d’études et dans le cadre de la coopération décentralisée mais aussi dans les institutions nationales, européennes ou internationales.

      Les diplômé.e.s du parcours ont vocation à intégrer :

      • des chambres professionnelles, des administrations dédiées à l'agriculture et au monde rural (nationales, territoriales ou locales), des instituts techniques agricoles

      • des agences et services de coopération internationale (par ex. AFD, MAE)

      • des agences et services de l’environnement et du développement durable

      • des organisations non gouvernementales (ONG), nationales ou internationales chargées d’actions de développement intégré en milieu rural, de lobbying (par ex. GRET, IRAM,

        OXFAM, AGTER, VSF-CICDA, Agir-Ici, FARM)

      • -des organisations européennes ou internationales (ex. EUROPAID, FAO, PAM, CGIAR)

      • -des bureaux d’études, entreprises privés et cabinets d’experts intervenant sur des programmes de développement économique en milieu rural ou sur des interventions sectorielles (services et aides aux agriculteurs, promotion des PME de commerce équitable, mise en place de coopératives, modernisation du secteur agricole, adduction d’eau, etc.)

      • des réseaux (par ex. Inter-réseaux, réseaux des AMAP)

      Lire plus
      • Ajouter à la sélection

        Vous avez formations et cours sauvegardés

      • S'inscrire